Décès de Jean Reynaud (1932-2008)

dimanche 14 septembre 2008
par Alain Dalançon
popularité : 13%

Ancien élève de l’ENSET, agrégé de sciences physiques, il fit l’essentiel de sa carrière en classe préparatoire à Marseille au lycée Périer. Militant communiste, il s’engagea surtout dans le syndicalisme au SNET et à la FEN d’abord, puis au nouveau SNES ensuite, pour y faire prévaloir l’orientation du courant qui allait s’appeler Unité et Action.

JPEG - 46.4 ko
Jean avait eu 76 ans en juillet dernier.

Jeune secrétaire depuis 1962 de la section départementale de la FEN des Bouches-du-Rhône, qui avait donné son nom à l’orientation défendue par les ex-cégétistes, et secrétaire académique du SNET à la fin de l’existence de ce syndicat, il conduisit victorieusement, avec Joseph Dunand (ex-SNES classique et moderne), la liste U et A aux premières élections à la CA du S3 d’Aix-Marseille du nouveau SNES, fin décembre 1966-début 1967, faisant ainsi basculer la majorité, comme cela allait se répéter quelques mois après au niveau national. Jean fut donc élu secrétaire d’un des plus gros S3 ; il allait le demeurer pendant un quart de siècle, jusqu’à la veille de sa retraite.

Il assuma en même temps un peu plus tard, la lourde charge de trésorier national du syndicat à partir de 1980, succédant à Théo Haddad, réorganisant les finances, soutenant les débuts de l’informatisation, aidant les S3 à acquérir des locaux.

Jean fut un membre fondateur de l’IRHSES, il faisait partie de notre Conseil d’administration. Dès sa création, notre institut bénéficia de son intérêt et c’est lui qui veilla, avant de prendre sa retraite, alors qu’il était trésorier national du SNES, à ce que le syndicat dote notre Institut d’un petit capital qui constitue aujourd’hui la base de nos réserves.

Devenu retraité, il fut le responsable national de la catégorie dans le SNES, tout en écrivant des livres d’histoire d’une grande qualité, notamment consacrés au Royans, son pays natal, où se sont déroulées ses obsèques.

Il rédigeait également les notices biographiques de militants enseignants de son académie, pour le compte du Nouveau Maitron.

Jean était une figure du syndicalisme enseignant ; il aurait aimé qu’on associe à son souvenir celui de son épouse, une militante comme lui.


Commentaires

Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur

Brèves

23 janvier 2016 - Décès de Jean Têtard

Jean Têtard, ancien secrétaire général du Syndicat national de inspecteurs départementaux de (...)

20 juin 2012 - Revue Dissidences, numéro 10

Le revue Dissidences consacre un numéro à l’historien Pierre Broué, sous le titre : Pierre Broué, (...)

26 janvier 2012 - Décès de Robert Micheau (1931-2012)

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Robert Micheau, le 22 janvier (...)

19 décembre 2011 - Décès de Michel Fanara

L’épouse de Michel FANARA , Anna, ancienne secrétaire du SNETAA a eu le douloureux devoir de faire (...)

1er juin 2011 - "Chicago, le moment 68. Territoires de la contestation étudiante et répression politique".

"Chicago, le moment 68. Territoires de la contestation étudiante et répression politique". (...)