Décès de Robert Séguy (1910-2010)

jeudi 6 janvier 2011
par Luc Bentz (rédacteur)
popularité : 5%

Robert Séguy était militant de la section de la Seine du Syndicat national des instituteurs (aujourd’hui SE-UNSA). C’est lui qu’Edmond Breuillard délégua pour le SNI de la Seine au comité de grève mis en place pendant les trois semaines du conflit de novembre 1947 sur le « reclassement ». Après « Breu » et Margaillan, ce fut Robert Séguy qui dirigea la section de la Seine du SNI de 1954 à 1962 (parallèlement, il était secrétaire général adjoint du Syndicat de l’enseignement de la région parisienne, le SERP qui était l’appellation de la section FEN de la Seine, aux côtés de Paul Ruff). Séguy rejoignit ensuite le secrétariat national du SNI où, ayant la charge du secteur des enseignants français à l’étranger, il eut la responsabilité, en liaison avec Louis Rigaud, alors secrétaire général de l’APIFA (SNI Algérie), de suivre la réintégration des instituteurs « rapatriés ». Il exerça ensuite des responsabilités dans les relations internationales, notamment à la CMOPE.

Robert Séguy, au milieu des années cinquante, fut l’un de ces serviteurs d’idéal attachés à prolonger l’action sociale des instituteurs et le rayonnement de l’enseignement public. Il fut ainsi le créateur de l’Adosen, alors consacrée au développement du don du sang, et l’un des fondateurs de l’APAJH. Il fut également secrétaire général de l’USFEN.

Après sa retraite, en 1968, il fut appelé par Joseph Franceschi, maire d’Alfortville ancien instituteur suppléant adhérent du SNI de la Seine, pour travailler à ses côtés.

J’avais assisté à son témoignage au Centre fédéral. J’avais aussi le souvenir de l’avoir croisé, jeune secrétaire départemental du SNI-PEGC, quand il lui arrivait de passer à la section rue du faubourg Saint-Martin. De la longue conversation que j’ai eue avec Alain Chauvet ce soir, il ressort que c’est Robert Seguy qui l’avait fait intégrer dans l’équipe départementale du SNI. Nous avons évoqué avec Alain ces fiches destinées aux instituteurs suppléants alors envoyées dans les classes par centaines en cette période d’explosion démographique. J’en avais le souvenir visuel pour en avoir découvert quelques exemplaires dans la bibliothèque de la section, une dizaine de fiches cartonnées dans un étui rouge, le kit de survie à l’image de ce qu’il semble malheureusement nécessaire, fût-ce avec des techniques plus modernes, de développer pour les malheureux stagiaires débarquant sans formation.

Article de Robert SéguyJ’ai retrouvé l’article qu’il avait bien voulu consacrer — comme ses prédécesseurs depuis 1945 et même Juliette Harzelec pour l’époque de la clandestinité) à sa période de responsabilité dans l’École du grand Paris dont nous commémorions le cinquantième anniversaire en 1983. (Pour la petite histoire, le titre de l’ancien Bulletin du SNI de la Seine n’avait rien à voir, à l’origine, avec le Groß Paris de l’occupation, mais avec une victoire syndicale « départementalisant » me semble-t-il une indemnité antérieurement réservée aux Parisiens intra muros)

En annexe la notice biographique établie par Martine Le Gal.

Luc Bentz


Documents joints

Robert Séguy
Robert Séguy

Commentaires

Sites favoris


8 sites référencés dans ce secteur

Brèves

23 janvier 2016 - Décès de Jean Têtard

Jean Têtard, ancien secrétaire général du Syndicat national de inspecteurs départementaux de (...)

20 juin 2012 - Revue Dissidences, numéro 10

Le revue Dissidences consacre un numéro à l’historien Pierre Broué, sous le titre : Pierre Broué, (...)

26 janvier 2012 - Décès de Robert Micheau (1931-2012)

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Robert Micheau, le 22 janvier (...)

19 décembre 2011 - Décès de Michel Fanara

L’épouse de Michel FANARA , Anna, ancienne secrétaire du SNETAA a eu le douloureux devoir de faire (...)

1er juin 2011 - "Chicago, le moment 68. Territoires de la contestation étudiante et répression politique".

"Chicago, le moment 68. Territoires de la contestation étudiante et répression politique". (...)